Springsteen-sur-Seine

Vincent Maillard

Ils s’étaient résignés à une petite vie, normale, tranquille. C’est raté.

Des ascenseurs qui tombent, ce n’est ni normal ni tranquille.

Antoine Tallec est agent d’entretien d’ascenseurs et batteur d’un groupe local. Callista Lazaridis est assistante dans un bureau d’études, aussi jolie que timide. Comme beaucoup de Français, ils vivent dans la France périurbaine, ce territoire mal défini, entre ville et campagne, tout au bout des lignes de transports en commun. Parvenus à la trentaine, ayant renoncé à leurs rêves de jeunesse, ils s’étaient, chacun de leur côté, habitués à faire profil bas. Leur rencontre, bouleversée par plusieurs morts, va changer la donne.

Si l’intrigue raconte les conséquences désastreuses d’une corruption politique, le récit se déroule à la hauteur de ses personnages: à la hauteur de ces gens ordinaires, des habitants de ces zones géographiques de la France « périurbaine », « périphérique », à la hauteur de ces vies simples depuis si longtemps ignorées qu’elles ont tendance, ces temps-ci, à ruer dans les brancards…

Sous l’influence de la musique populaire et sous l’autorité tutélaire de Bruce Springsteen, musicien emblématique des oubliés, ce roman noir dégage la force de ceux qui résistent malgré tout à l’écrasement et au mépris.

 

L’AUTEUR

Ancien journaliste et caméraman, Vincent Maillard est l’auteur de plusieurs scénarios de fiction et de nombreux documentaires pour la télévision.

Springsteen-sur-Seine est son premier roman.


18€
978-2-86577-288-9
12,5 x 19 cm 320 pages
Publié dans Nouveautés, Littérature Poésie
70 ans d’édition 1943 – 2013

Catalogue de tous les livres publiés par année avec index des titres, des auteurs et des artistes.

Lire la suite ›