L’appel du Causse et le Monde des livres

Lettre adressée à Monsieur Jean Birnbaum

Périgueux, le 9 juillet 2013

Monsieur,

L’été étant enfin là, je me permets de vous envoyer ce message concernant votre chronique sur le marché de la poésie, parue dans Le Monde des livres du 28 juin.
Nous étions en effet présents, comme tous les ans, à ce marché, essentiellement cette année pour mettre en avant le dernier ouvrage que nous venons de publier de William S. Merwin, L’appel du Causse . (Je joins à ce courrier la fiche Wikipedia USA de l’auteur).
Je souscris pleinement à la position affirmant que la presse (dont Le Monde) n’est pas très ouverte à la poésie. En tout cas quand elle n’est pas mise en avant par les « grands éditeurs », avec les attachés de presse et la force de frappe qui va avec ! Petit éditeur, petit auteur, bel adage ! Vrai sûrement dans la grande majorité des cas, mais il y a des exceptions que les critiques devraient avoir à cœur de mettre au jour.
Nous avons bien envoyé un exemplaire à J-P Catinchi, (comme nous l’avions fait il y a dix ans pour La Renarde), sans réponse.

Nous sommes les seuls (non, pas complètement, les éditions Cheyne ont publié de Merwin en   Écrits au gré  d’un accompagnement inachevé  en 2007) à avoir eu l’audace, ou l’inconscience de publier cet auteur, considéré aux États Unis comme un des plus grands poètes vivants :
La Renarde en 2004
Les fleurs de mai de Ventadour, récit de voyage au pays et dans la littérature des troubadours en 2006
Les dernières vendanges de Merle, récit, en 2010
Et enfin L’appel du Causse où un choix de textes de Merwin est précédé d’une présentation de la poétique de Merwin et de son rapport très particulier avec le Sud-Ouest de la France par l’écrivain Michael Taylor

Mon message est beaucoup trop long, et vous n’aurez pas le temps de le parcourir en entier. Si par hasard c’était le cas, nous serions bien entendu prêts à envoyer l’ouvrage (et même les 4 ouvrages) au journaliste que vous penseriez susceptible d’ouvrir le volume.
J’attends, je ne dis pas j’espère (trop subjectif), une réponse.

Marie-Françoise Tardien
Éditions Fanlac

Courrier sans réponse à ce jour





Publié dans Billets de blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Captcha *

70 ans d’édition 1943 – 2013

Catalogue de tous les livres publiés par année avec index des titres, des auteurs et des artistes.

Lire la suite ›