Sur des oliviers morts

Jean Giono, Michel Moy

Cet ouvrage constitue l’édition originale du texte.
8 dessins originaux de Michel Moy. Il a été tiré 1 exemplaire sur Auvergne Cordia comportant des originaux marqué 0, 5 exemplaires sur Auvergne Cordia marqués de A à E, 10 exemplaires sur Auvergne blanc marqués de I à X et 250 exemplaires sur vélin d’Arches blanc. -Exemplaires restants sur vélin d’Arches.

Après le rude hiver de 1956 on vit apparaître le squelette des oliviers. Jusque là ils avaient été grecs de la belle époque; brusquement ils s’étaient dépaysés, ils avaient voyagé dans le temps et dans l’espace jusqu’à la brutalité et la sauvagerie des totems ; ils couvraient désormais les collines de diagrammes rituels. Ce que les poètes avaient fait du chevalier, de la dame, du moine, du pape, de l’empereur du moyen âge dans les danses macabres, le gel l’avait fait avec les arbres, et surtout avec les arbres éternels sur lesquels les saisons passaient sans marquer. Du jour au lendemain, après des nuits de moins trente, leur sort fut réglé; après quelques semaines ils apparurent dans leur véritable identité.


Prix : 153 €

41 x 32 cm
sous coffret
Publié dans Editions originales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Captcha *

70 ans d’édition 1943 – 2013

Catalogue de tous les livres publiés par année avec index des titres, des auteurs et des artistes.

Lire la suite ›