Histoire de Périgueux

Ouvrage collectif sous la direction d'Anne-Marie Cocula

« Cet ouvrage est le fruit d’un travail collectif fondé sur les apports de la recherche en sciences humaines et sur le souci d’en livrer les résultats à des lecteurs que nous souhaitons les plus nombreux possible. L’histoire de Périgueux y est saisie et décrite dans la très longue durée – de la Préhistoire au début du XXIe  siècle – avec un effort constant d’associer l’existence des habitants au territoire qu’ils ont choisi et qu’ils ont occupé et agrandi à travers les âges, du site originel de la ville jusqu’à ses ramifications contemporaines. D’où l’attention extrême portée par les auteurs aux paysages, à leur évolution, à leurs mutations, voire leurs bouleversements, grâce à une lecture attentive de documents prospectés avec ténacité et parfois gourmandise  avec l’aide féconde des éditeurs. D’où la part belle qu’ils ont faite aux événements qui jalonnent et parfois bouleversent la vie quotidienne des Périgourdins, pour le meilleur ou pour le pire. Tantôt propres à la ville, tantôt dépendants d’une chronologie régionale ou nationale, ces événements constituent la trame de l’histoire singulière de Périgueux et de ses environs. Cette singularité constitue l’empreinte de toute histoire urbaine. Toutes les histoires de villes sont ainsi faites et toutes se démarquent du modèle parisien, longtemps référence absolue de nos manuels d’histoire de France. Avoir ainsi concouru ensemble à ce « portrait » – passé, présent, à venir – d’une ville qui nous est chère constitue un plaisir que nous souhaitons faire partager à tous nos lecteurs. »
Anne-Marie Cocula.

 

Cet ouvrage a été dirigé par Anne-Marie Cocula, professeur émérite et présidente honoraire de l’université Michel de Montaigne à Bordeaux. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire de l’Aquitaine et de la Dordogne, notamment Brantôme, et Montaigne aux Champs.
Ont collaboré à sa réalisation :
Michel Combet, maitre de conférences en histoire moderne à l’université Montesquieu Bordeaux IV. Il a consacré différents travaux à l’histoire de l’époque moderne du Sud-Ouest de la France et de l’Espagne. Il est notamment l’auteur d’une thèse sur Jeu des pouvoirs et familles : les élites municipales de Bergerac au XVIIIe siècle.
Jean-Serge Eloi, agrégé de sciences sociales, docteur en sociologie. Il enseigne les sciences économiques à Bayonne et est l’auteur de deux ouvrages, Le monde cheminot à Périgueux, une communauté perdue, et Les cheminots à l’assaut du ciel aux éditions Fanlac.
Jean-Michel Geneste, conservateur général du Patrimoine au ministère de la Culture et de la Communication, aujourd’hui responsable du Centre national de préhistoire. Il conduit depuis une dizaine d’années des recherches à la grotte Chauvet .En 1992, après avoir été nommé conservateur de la grotte de Lascaux, il s’est attaché à la gestion et l’étude archéologique des grottes ornées.
Michel Genty, professeur honoraire de géographie de l’université de Bordeaux III, auteur d’une thèse sur les villes et bourgs du Périgord et du Pays de Brive et de nombreux articles portant sur la géographie urbaine.
Claudine Girardy-Caillat, périgourdine. En tant qu’ ingénieur au service régional de l’archéologie à la DRAC Aquitaine, elle a dirigé pendant plus de vingt ans les fouilles archéologiques de la ville de Périgueux. Elle a aussi repris l’étude du site des Bouquets sur lequel est édifié le musée Vesunna. Aujourd’hui en poste en Auvergne, elle continue ses publications sur la ville antique
Michel Golfier, docteur ès sciences, professeur émérite à l’université de Paris Sud. Coéditeur d’une édition critique des Souvenirs d’Émile Goudeau, Dix ans de Bohême, il est l’auteur d’articles sur laRévolution en Périgord et sur les écrivains périgourdins du XIXe siècle.
Bernard Lachaise, professeur d’histoire contemporaine à l’université Michel de Montaigne-Bordeaux 3. Une partie de ses recherches a été consacrée à la Dordogne, en particulier à l’histoire politique du département. Il a notamment publié Yvon Delbos. Biographie 1885-1956 (1993) et a dirigé une  Histoire du Périgord. De Lascaux à Lascaux II (2000), éditions Fanlac.
Jean-Bernard Marquette, ancien professeur au lycée de Périgueux, historien du Moyen Âge, aujourd’hui professeur émérite de l’université Michel de Montaigne à Bordeaux. Il s’est spécialisé dans l’histoire de l’occupation du sol et du peuplement de l’Aquitaine. Il a dirigé la collection de l’Atlas historique des villes de France dans lequel figurent de nombreuses villes de notre région dont Périgueux et Bergerac.

 


Prix : 35 €
ISBN : 9782865772735
Format 24,5 x 28 cm - 336 pages en couleur -
Illustrations, plans, gravures, peintures et photographies – index des noms de personnes, glossaire, repères chronologiques, bibliographie
Tagués avec : , ,
Publié dans Périgord, Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Captcha *

70 ans d’édition 1943 – 2013

Catalogue de tous les livres publiés par année avec index des titres, des auteurs et des artistes.

Lire la suite ›