Les cheminots à l’assaut du ciel

Jean-Serge Eloi

Périgueux 1920 : voilà cinquante-cinq ans que le Paris-Orléans (PO) a installé ses ateliers sur le flanc ouest de la ville. En effet  » des cheminots en usine  » réparent des machines à vapeur et des voitures depuis 1865 exerçant les  » mille et un métiers du rail « . Le mois de mai de cette année 1920 va conclure, pendant trente jours, quatre mois d’agitation continue au cours desquels les cheminots périgourdins font preuve d’une ardeur peu commune dans l’action. La mémoire collective a retenu la dimension dramatique de la grève à cause de l’ampleur des révocations : licencier plus de deux mille personnes dans une ville comme Périgueux conduit à changer brutalement les conditions de vie d’un quart de la population.
Cet événement a bouleversé la vie de l’établissement, divisé les forces syndicales jusqu’au Front populaire et annonce des transformations radicales dans l’organisation du travail. Il s’inscrit ainsi dans l’histoire sociale et politique de nôtre pays.
Jean-Serge Eloi est né à Périgueux en 1951. Agrégé de sciences sociales, docteur en sociologie, il enseigne les sciences économiques et sociales à Bayonne. Il est l’auteur du Monde cheminot à Périgueux, une communauté perdue.

 

 


Prix : 10 €
ISBN : 978-28-250-6
Format 11,5 x 17cm - 128 pages -
Tagués avec : ,
Publié dans Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Captcha *

70 ans d’édition 1943 – 2013

Catalogue de tous les livres publiés par année avec index des titres, des auteurs et des artistes.

Lire la suite ›